Session EUROPAN 10

Anne de lancement : 2009

Pays : France

Site : L'Isle d'Abeau

Titre proposition : Extrait urbain

Code anonymat : ZM665

Mandataire : Erik Mootz

Statut : Mentionné

Niveau de documentation : 75%

Équipe de conception

Mandataire
Erik Mootz, Architecte, Française 
Associs
  • Marc Pelé , Architecte, Française
Collaborateurs

Description

Erik Mootz et Marc Pelé prennent d’emblée le parti de n’urbaniser que 50% du territoire en implantant un « extrait urbain » à la campagne visant une densité «efficace». Le plan masse répartit de manière équilibrée espaces bâtis et espaces naturels. Leur quartier est organisé comme une main posée dans l’herbe, aux doigts constitués d’îlots urbains convergeant vers la place haute du site via un épanelage des constructions en rapport avec l’inclinaison du terrain. Quatre îlots d’habitat disposés autour d’une place centrale et d’une venelle traversante constituent un « extrait urbain ». Cet extrait se répète à la manière d’un motif. Implanté de part et d’autre des espaces naturels préservés, en suivant le mouvement tournant de la topographie - un urbanisme naturel -, il permet d’élaborer un processus de développement urbain rationnel et évolutif. L’ensemble du dispositif converge vers un point unique : le sommet de l’éperon naturel occupé par une place publique. L’architecture de chaque îlot est extraite de la matière : un bloc de pierre. Les découpes successives dégagent les épanelages, le prospect, un socle, une toiture, des percements. La pierre des bâtiments renvoie au motif naturel : un matériau élémentaire et pérenne capable de répondre sans artifices aux exigences du développement durable.  

Avis du jury

Le projet répond à l’exigence de densité en proposant une matrice de ville/nature préservant des éco-systèmes existants. L’équipe propose de laisser intouchés 50% des terrains en organisant le quartier comme une main posée dans l’herbe aux doigts constitués d’îlots urbains convergeant vers la place haute du site via un épanelage des constructions en rapport avec l’inclinaison du terrain. Un ensemble hiérarchisé de circulations s’appuie sur des connexions à un circuit de transport en commun écologique (bus électrique), au réseau secondaire, maillé de voies piétonnes et cyclables… Le jury a apprécié la grande cohérence du projet et l’idée  

Revue de presse

 

Liste des documents (tlchargement)

8 documents accessibles